Category Archives: Dossier

  • 0

Les Experts du Mac rachètent votre Mac

Category : Dossier

Vous êtes professionnels ou particuliers et vous souhaitez nous revendre votre MAC APPLE ? Les Experts du Mac rachètent votre Mac portable ou de bureau.

Voici la liste des modèlès que nous rachetons :

  • MacBook, Macbook Pro 13, 15 et 17 pouces (Retina ou non)

  • Mac Book Air 11 et 13 pouces

  • iMac 21,5 au 27 pouces (iMac slimm), Mac mini

  • Mac vintage ou vieux ( selon modèle.)

  • N'hésitez pas à nous consulter si vous avez un Mac qui ne figure pas dans la liste ci-dessus.

    Une seule démarche de votre part

    Nous fournir le numéro de série

    Le numéro de série se trouve au dos du Mac ou dans le menu  dans l'onglet “à propos de ce mac“.
    Vous pouvez nous amenez votre Mac au magasin au 1 rue Choron dans le 9ème à Paris de 10h00 à 19h00 du lundi au vendredi, ou nous le faire *parvenir par la poste ou coursier. Les frais d'envoi sont à la charge du client. A l’issue du diagnostic, une offre de rachat par téléphone ou mail vous sera faite par nos techniciens et vous serez informés des diverses solutions proposées.

    Pour vous payer

    Trois choix :
  • Le chèque du montant estimé, ou règlement par PayPal
  • Le crédit d’achat
  • Récupérez vos données

  • Choix N°1
    Vous souhaitez disposez de l’argent immédiatement ? Nous vous remettons un chèque ou le paiement par Paypal sous 48h00 du montant de la reprise.
    Choix N°2
    Le crédit d’achat peut servir à l’acquisition d’un Mac d’occasion plus récent chez nous ou utiliser votre crédit pour une future réparation d’un autre Mac, iPhone ou iPad en panne que vous possédez (dans un délai de 6 mois maximum) dans notre magasin.
    Choix N°3
    Votre Mac ne vaut pas grand chose, mais vos données ?
    Elles, par contre, n’ont pas de prix ! Nous pouvons récupérer vos données, et les transférer sur le support de votre choix et utiliser le crédit d’achat en déduction du montant de l’opération.

    Les Experts du Mac s’engagent contre le gaspillage électronique

    Et pour faire du bien à la planète, si votre Mac ne fait pas l’objet du rachat, vous pouvez nous le cédez, il sera recyclé par l’intermédiaire de notre partenaire Eco-systèmes, fortement engagé en faveur d'une filière DEEE (La filière DEEE s'appuie sur le principe de la responsabilité élargie du producteur qui permet d'intégrer dans le prix de vente des produits mis sur le marché une partie du coût de la réparation de leurs impacts environnementaux) à haute qualité environnementale, technique et sociale. Les Experts du Mac luttent ainsi contre l'obsolescence programmée avec nos offres de rachat.

    Conditions de l'offre :
    *en cas de réception du matériel par coursier ou par la poste, Les Experts du Mac ne seront pas tenus pour responsable de l’état de l’ordinateur ou de l’emballage.
    *Extrait de nos conditions de vente : Les Experts du Mac ne pourront être tenus pour responsable d’une perte totale ou partielle de vos données.

    • 0

    Combien de temps est garanti mon Mac ?

    Category : Dossier

    On nous pose souvent la même question :

    Mon Mac (Mac, iPad, iPod, iPhone) est garanti combien de temps ?

    garantie

    La réponse qu’on adore tous est : Ca dépend !

    Mais ça dépend de quoi ?

    Tout bêtement de l’endroit ou vous avez acheté votre matériel APPLE !
    – Vous l’avez acheté sur le territoire américain, la garantie est d’un an.
    – Vous l’avez acheté dans un pays de la comnunauté européenne, la garantie est de deux ans !

    Qui prend en charge mon Mac sous garantie ?

    En France : tous les Apple store et revendeurs agrées APPLE. Ils vous poserons la même question de l’origine du pays d’achat.

    Combien de temps prend la réparation d’un Mac sous garantie ?

    Pareil ! Cela dépend…. de la panne ! Des disponibilités des pièces et de l’origine de la panne. Mais raisonnablement comptez minimum 8/10 jours ouvrés.

    Vous pouvez également lors de l’achat choisir l’extension de garantie APPLE Care

     

     

    Vous trouverez bien sur, sur le site d’APPLE toutes les informations relatives à la garantie, dont voici un extrait :

    Les droits des consommateurs garantis par la loi :

    GARANTIE LEGALE DU VENDEUR ET LES PIECES DETACHEES
    Tous les produits que vous achetez auprès d’Apple, y compris ceux de marques autres qu’Apple, sont
    couverts par la garantie légale du vendeur de deux ans contre les défauts de conformité conformément aux dispositions du Code de la consommation et par la garantie légale du vendeur contre les vices cachés conformément aux dispositions du Code civil.
    En vertu des articles L.211-4 et suivants du Code de la consommation, les consommateurs ont
    Notamment le droit d’obtenir du vendeur la réparation ou le remplacement sans frais des produits qui ont un défaut de conformité, en dénonçant ce défaut dans un délai de 2 ans à compter de la date de leur délivrance. L’intégralité du document ici.

    Vous souhaitez des informations complètes sur les conditions d’achats de matériel APPLE à travers le monde, nous vous conseillons l’excellent article de CONSOMAG

    Et pour toutes les pannes hors garantie, nos techniciens sont à votre écoute pour répondre à vos questions : 01 75 51 66 89.

    Les Experts du Mac


    • 0
    mojave 10.14

    Nouveau MAC OS 10.14 Mojave

    Category : Dossier , Non classé

    Mojave perd de l’altitude par rapport aux OS précédents ! Une traversée du désert ? Pas du tout !

    MOJAVE mac OS 10.14 peut s’installer sur un grand nombre de Mac, mais le nouveau système d’exploitation ne vise pas aussi large que son prédécesseur, mac OS High Sierra. Ainsi, Mojave demande au minimum un Mac de 2012, exception faite du Mac Pro mi-2010.

    Les Macs compatibles :

    • MacBook début 2015 ou plus récent
    • MacBook Air mi–2012 ou plus récent
    • MacBook Pro mi–2012 ou plus récent
    • Mac mini fin 2012 ou plus récent
    • iMac fin 2012 ou plus récent
    • iMac Pro 2017 ou plus récent
    • Mac Pro fin 2013, ou mi–2010 et mi–2012 avec une carte graphique compatible Metal

    Voici quelques nouveautés de ce nouvel OS :

    • dans son interface : mode sombre et fonds d’écran dynamiques,
    • un Mac App Store revu de fond en comble,
    • support d’apps iOS…
    • le Finder embarque une nouvelle option d’aperçu d’un document, Galerie, qui s’ajoute à la présentation par icônes, par liste et par colonnes.
    • Capture d’écran

    Mode sombre :


    Toutes les fenêtres de votre environnement de travail passent au sombre, le menu déroulant, le Dock mais aussi l’intérieur des fenêtres. Une amélioration notable pour un vrai confort visuel surtout lorsque l’on travaille sur son Mac la nuit.

    Le Mac App Store : relooking extrème

     Le Mac App Store est resté trop longtemps le vilain petit canard des boutiques d’Apple. Avec macOS Mojave, l’interface du Mac App Store a été relookée : une vraie page d’accueil qui reprend les bonnes idées de l’App Store sous iOS. Apple éditorialise la boutique, avec une sélection de nouveautés, les coups de cœur, des collections d’apps, et des articles pour découvrir des logiciels. Cette interface est nettement plus rapide, alors que l’ancienne version a toujours été très mollassonne. Les rubriques et les fiches des apps s’affichent vite, c’est un plaisir de naviguer dans la boutique.

    Le Finder gagne quelques options et une nouvelle présentation :

    Comme toutes les apps développées par Apple, le Finder bénéficie d’une interface sombre en option, mais ce n’est pas la seule nouveauté de l’année. Mojave propose Stacks. Une option du Finder (activée depuis le menu du Finder Afficher) qui va regrouper les icônes par genre, date, etc…


    Capture d’écran :

    On pourra lancer l’utilitaire en cliquant dessus bien sûr, mais aussi par l’entremise d’un raccourci clavier : ⌘⇧5.

    Et toujours :

    N’installez mac OS 10.14 sur votre Mac que si vous n’en avez pas besoin pour travailler et/ou que vous avez un plan B en cas de problème. Et dans tous les cas, assurez-vous d’avoir une sauvegarde complète avant de faire quoi que ce soit.

    Et pour connaitre l’ensemble des nouveautés :

    Source complète : https://www.macg.co/os-x/2018/09/les-nouveautes-de-macos-mojave-essayer-sans-tarder-103669


    • 0

    Lecteur CD/DVD en panne ! Dois-je le faire réparer ?

    Category : Dossier

     

    Exit les lecteurs CD/DVD sur les Macs !

    Depuis les modèles Macbook Air et Macbook Retina, il n’y a plus de lecteurCD/DVD sur les portables Mac.

    Et depuis 2012 sur les iMacs ainsi que sur les Mac Mini.

     

     

     

     

    Cette évolution radicale n’a pas fait le bonheur de tous les utilisateurs car il était encore très utile de pouvoir graver des CD ou des DVD pour partager des informations ou s’en servir comme média d’archivage.

    Etat de fait, le graveur de DVD ou SuperDrive tend à disparaître de l’horizon d’APPLE.

    J’ai un Macbook pro avec un lecteur CD qui ne fonctionne plus, puis-je le faire réparer ?

    La réponse est oui et non !

    Explications :

    OUI. Le remplacement d’un lecteur CD/DVD est possible pour un cout d’environ 200 euros pièces et main d’œuvre.

    Toutefois, la pièce d’origine APPLE n’est plus (sauf modèle d’occasion) disponible, car plus fabriquée. Il faut donc avoir recours à des pièces, certes neuves, mais de qualité moyenne.

    NON. Le problème avec les nouveaux lecteurs, est qu’ils ne sont pas d’une très grande qualité. Donc le nouveau lecteur pourra retomber en panne peu de temps après l’installation ! Le cout n’en vaut pas la “chandelle“ !

     

     

    Nous suggérons, grâce au vaste choix de Lecteurs et Graveurs CD et DVD, Lecteurs et Graveurs Blu-ray sur le marché, l’achat d’un de ces modèles externes.

    Il se branche sur le port USB de votre Mac.

    Les prix de ces lecteurs externes démarrent à 15 euros.

    S’il tombe en panne, vous en serez de votre poche d’une dizaine d’euros seulement !

     

    Alors je fais quoi de mon lecteur CD/DVD défectueux ?

    Nous conseillons et proposons diverses solutions en fonction du modèle de votre portable Mac ou Imac :

    Retirer le lecteur CD/DVD défectueux purement et simplement n’est pas la solution en soi, car la poussière va s’y introduire plus facilement et encrasser les composants internes de votre Mac pour y causer des dégâts.

    disque dur sata et disque SSD

    Par contre, installer un deuxième disque dur ou SSD dans votre ordinateur permet de bénéficier d’un volume de stockage plus conséquent, voire doublé et de performances très largement augmentées.

    Il suffira donc de remplacer le lecteur CD/DVD par un disque dur/SSD.

    berceau pour disque dur

     

    Installer un deuxième disque dur est bien sur possible sur les iMacs qui possèdent un lecteur de CD/DVD. Idem que pour les Macbook, il suffira d’ajouter au disque dur /SSD un petit accessoire appelé berceau (ou caddy en anglais) ou Optibay..

    A vous de choisir le format du disque dur et sa capacité.

    Pour toute information complémentaire sur la faisabilité, nos techniciens sont

    là pour vous guider : 01 75 51 66 89


    • 0

    Quand mot de passe rime avec angoisse…

    Category : Dossier

    Quand mot de passe rime avec angoisse !

    Personnellement je n’osais plus m’inscrire sur quelque site que ce soit, car l’angoisse du mot passe me gagnait illico !

    Quel mot passe ? quelle longueur ? des chiffres ? des symboles ? des majuscules ? Le même que d’habitude ? Comment les retenir ? Lequel pour ne pas être piraté ? Bref, 100 000 questions.

     

    Une seule réponse :

     »  ORGANISATION « 

    Commençons par le commencement : que voulez vous faire ?

    Moi par exemple, je veux :

    – ne pas avoir à me souvenir de tous mes mots de passe !

    – arrêter d’ouvrir un dossier que j’ai crée et qui s’appelle “mots de passe “ sur mon Mac.

    MAIS… je veux des mots de passe différents pour mon travail et pour mon petit jardin secret ! MAIS … j’ai des mots de passe pour des sites qui sont personnellement professionnels… et là, … m’ouvrir les veines m’a traversé l’esprit…

    Et la cerise, j’ai la fameuse “mémoire du poisson rouge“ (le mien s’appelle Bubule !)

    Alors Docteur ? c’est grave ?

    Non, me dit il, il faut juste bien respirer et s’organiser.

    Ca, trop facile…. Enfin, pour la respiration !

    Pour l’organisation voici les méthodes que j’ai trouvées et que j’ai mis en place. Cela m’a pris du temps, mais au final j’ai libéré mon esprit de ces contraintes, et maintenant taper un mot de passe sur un site est presque devenu un plaisir…

    Deux méthodes :

    –  Je retiens tous mes mots passe. Pour cela je dois faire appel à différentes techniques de mémorisation : prenez une citation, un refrain, une phrase qui vous est propre. Evitez le prénom du fiston ou la date anniversaire de mariage… et appliquez soit la méthode phonétique (la plus simple), soit toute autre méthode : les premières lettres de chaque mot, les premières syllabes, voyelles, consonnes, soit toute autre méthode mnémotechnique qui vous plait et que saurez utilisez facilement.

    Prenons un exemple :

    Annabelle Wilson a deux enfants elle vit à NewYork

    Méthode phonétique : anawilsona2enfenlvianouiork.

    Vous pouvez “peaufiner“ en : AnaWilsona2enfenLviaNY ! Il y a des majuscules, un chiffre, un symbole.

    Première lettre de chaque mot : awa2eeevany. Vous pouvez “peaufiner“ : Awa2eevaNY !

    Vous pouvez aussi choisir une phrase différente pour vos mots de passe “perso“ et une pour vos mots de passe “pro“.

       MA SOLUTION: Enpass

    –  Je stocke mes mots de passe dans un seul dossier. Il existe plusieurs logiciels de stockage de mot de passe.

    J’en ai testé deux : keepass et Enpass (celui que j’utilise) à télécharger sur l’app store.

    Dans Enpass vous ouvrez un tableau, vous rentrer le nom du site, par exemple facebook, vous entrez votre mot de passe qui se transforme en : ….  et le tour est joué !

     

    La seule et unique contrainte : retenir LE mot de passe qui donne accès au dossier mot de passe !

    Le conseil du jour pour faire la vie dure aux pirates : Changer de mot de passe environ tous les 6 mois et n’utilisez pas le même mot de passe pour tous les sites, car si vous êtes piratés, alors l’accès à toutes vos données seront accessibles.

    Ca y est ? Vous vous sentez mieux ?

    Si vous avez des méthodes, ou des conseils sur le sujet, n’hésitez pas à nous en faire part sur le notre site ou par mail : mcw@lesexpertsdumac.com.


    • 0

    Comment reconnaître un disque dur en panne ?

    Category : Dossier

    Disque dur : Identifier la défaillance

    Comment reconnaître un disque dur en panne ?

    Après lecture de cet article, vous serez un pro ! En tout cas vous saurez reconnaître un disque dur qui pose problème.

    Le disque dur de votre Mac, c’est un peu comme notre cœur ! Un organe essentiel au bon fonctionnement de votre ordinateur APPLE !
    Il est très souvent négligé (comme des fois notre cœur…) dans sa “maintenance “ par l’utilisateur et pourtant !

    Beaucoup d’ordinateur APPLE sont encore équipés de disque durs dit “mécanique“ ou “hard disk“. A contrario, les disques dur SSD sont plus récents, moins fragiles (voir notre article sur les disques SSD) mais plus chers.

    Etant une pièce d’usure, le disque dur peut donc tomber en panne. Comme votre voiture, il y a des révisions à faire.

    Pourquoi une telle négligence de la part de l’utilisateur ?

    Certainement parce ce que la défaillance ne se voit pas !
    Un pneu dégonflé est vite remarqué, un manque d’huile dans le moteur de votre voiture et vous êtes immédiatement prévenu par un voyant lumineux.
    Ca n’est pas le cas de votre disque dur, et pourtant….
    Le disque dur est une des pièces essentielles de votre ordinateur : il contient toutes vos informations personnelles ou professionnelles, photos, vidéos, etc…
    Etant donc une pièce d’usure, il vieillit ! Sans être forcément plein, au fil du temps, il va “ingurgiter “ de nouveaux programmes, de nouvelles applications, va s’alourdir et  manquer de » souffle » pour accéder aux taches que vous lui demander.

    Quels sont les symptômes d’un disque vieillissant ?

    Le premier est sans nul doute, la lenteur : la roue multicolore se met à tourner un peu longtemps avant d’effectuer la tache requise.

    Un disque plein : n’ayant plus de place pour stocker de nouvelles informations, il vous sera impossible d’aller plus loin.
    La roue multicolore tourne, tourne … Rien d’autre ne se passe.

    La barre de défilement s’arrète au milieu (ou au ¾) et ne bouge plus.
    La barre de défilement s’arrète au milieu (ou au ¾) et l’ordinateur s’éteint.

     

    Plus grave, ces deux symboles ci-dessous, apparaissent à l’allumage de votre ordinateur. Cela signifie que l’ordinateur cherche le disque dur mais ne le trouve pas.

     

    Mon disque dur est en panne, quelles en sont les conséquences ?

    Au mieux, vous avez fait une sauvegarde de vos données récemment, et il suffira d’installer un nouveau disque dur et charge à vous d’y réintroduire les données à partir de votre sauvegarde.
    Au pire, des experts Mac (comme nous !) procéderont à la récupération des données ( à conditions qu’elles soient récupérables) et au transfert de ces dernières sur un nouveau disque dur.

    Un diagnostic sera effectué en magasin sur l’état de votre disque dur et de l’ensemble de votre MAC.


    • 0

    Nouvel IMac Pro. Interview d’un utilisateur

    Category : Dossier , Non classé

    Qui êtes-vous et que faites vous ?-à part être un de nos followers les plus assidus!-

    Je m’appelle Vincent Brunet, j’ai 24 ans et je suis Monteur, Cadreur, Motion Designer 2D et fait un peu 3D à mon compte.

    Quelle était votre configuration Mac avant l’achat de l’iMac Pro ?

    J’avais un iMac 27″ de 2011, i7 3.4Gh,z 32Go Ram, avec SSD de 512Go + 5To DD et une carte AMD Radeon HD 6970M 2Go.

    Quelle est la configuration de votre nouvel Imac Pro 2018 ?

    Xeon 10 Coeurs, SSD 2To, 64Go Ram, AMD Vega 64, 16Go.

    Pour quelle utilisation avez-vous choisi ce modèle ? C’est un investissement important !

    Il est essentiel pour mon activité professionnelle d’avoir des rendus 3D en temps réel, avoir mes projets sur After Effect et Première en 4K ou 8K60 en temps rée également en prévisualisation, et réduire les temps de rendus. Et bien sur : pouvoir jouer aux derniers jeux en 5K ! lL(iMac Pro reste silencieux dans toutes circonstances, c’est vraiment un plus.

    Ne me dites pas qu’il n’y a pas des plus et des moins ?

    Quels sont-ils ?

    Les Plus : Temps de rendus réduits par 4 voir 5…Prévisualisation temps réel même en 8K60 sur montage et logiciels d’animations, silencieux même en Jeux Ultra 5K, Beau, clavier (bien meilleur que celui que j’avais avec l’iMac 27 2011), Thunderbolt 3 + USB 3.1, Ecran superbe.
    Les Moins : Je crains beaucoup qu’il accumule la poussière ( extèrieurement ). J’attends de voir ce que va donner le GPU sur 2-3 ans. Pour parer aux pannes éventuelles, j’ai pris l’APPLE Care. Le lecteur SD est à arrière, et ne pas pouvoir changer le SSD ou la Ram soi-même , est un risque ( possible mais risqué, comme en a fait les frais le Youtube Linus ! ).

    Votre avis personnel et vos conseils ?

    C’est une machine bien finie, bien conçue, puissante et silencieuse. Le temps de rendu est rapide. L’iMac Pro est performant en jeux, aujourd’hui même en 5K ( 5K60 ! ). C’est un ordinateur ouvert sur l’avenir, mais en même temps figé sur le temps, puisque il sera impossible de changer quoi que ce soit facilement ( CPU Ram et SSD upgradable) car il faudra ouvrir l’iMac et perdre la garantie.

    Je le conseille clairement, car à configuration équivalente le Mac Pro est plus cher, sans écran, et avec des composants d’il y a 5 ans.
    Je voulais déjà, il y a un an ou deux, un iMac Pro sachant que les iMac 5K n’étaient pas assez puissants et que je comptais bientôt changer d’ordinateur. L’iMac est ma machine préférée chez Apple et le meilleur rapport prix/puissance/écran…

    L’iMac Pro est arrivé au bon moment. Cette machine répond à tous aujourd’hui.

    Vous pouvez suivre Vincent Brunet sur Facebook


    • 0

    Cloud : to be or not to be ?

    Category : Dossier , Non classé

    Cet article est destiné en priorité aux particuliers.

    Tout d’abord la définition :

    Le Cloud est un espace de stockage en ligne (documents, photos, etc…), il offre des fonctionnalités de synchronisation, de partage, de collaboration et, pour certains, de sauvegardes avancées. Pour accéder à son espace personnel, il suffit de renseigner son identifiant et son mot de passe.

    Qui détient le marché du Cloud ?

    Pour les particuliers, le marché du cloud est largement dominé par Microsoft, Google, Apple et Amazon, mais aussi par des acteurs plus petits comme Dropbox.

    Schématiquement, l’informatique est aujourd’hui partagée en trois environnements distincts : celui d’Apple, avec ses ordinateurs Mac, ses tablettes iPad et ses iPhone ; celui de Google, avec ses Chromebooks, ses tablettes Nexus et ses smartphones Nexus ; et celui de Microsoft, avec les PC, et les appareils mobiles fonctionnant sous Windows (8, 8RT ou Phone).

    Pourquoi mettre mes photos, mes documents sur le Cloud ?

    Tout s'appuie, non pas sur votre ordinateur (qui peut tomber en panne), mais sur un réseau mondial, qui certes échappe à votre contrôle mais qui stockent vos données ailleurs que chez vous.

    Vous allez me dire : “ je stocke tout sur un disque dur externe, donc pas la peine de me servir du cloud “.

    Exact ! A condition que votre DD ne tombe jamais en panne ou ne soit volé et qu’il soit stocké dans un endroit hyper protégé !

    Si le serveur sur lequel mes données sont hébergées tombe en panne, je perds tout ?

    Rares sont les datas centers qui tombent en panne ! En cas de panne, il ne faut jamais attendre très longtemps avant la remise en marche. Le % que votre ordinateur tombe en panne est bien plus élevé ! Certains éditeurs de solutions Cloud proposent l’hébergement de vos données sur plusieurs serveurs différents et distincts.

    Puis-je savoir ou sont stockées mes données ?

    La plupart des services de Cloud Computing dignes de ce nom annoncent la couleur dès le départ et n’hésitent pas à fournir des indications précises sur le lieu et les modalités d’hébergement des données.

    En cas de résiliation, que deviennent mes données ?

    Là encore, les standards actuels en matière de réversibilité des données sont tels que l’extrême majorité des éditeurs de solutions en mode Cloud assurent la récupération par l’utilisateur des données stockées dans le Cloud en cas de résiliation de l’abonnement.

    Le Cloud, combien ca coûte ?

    Prenons l’exemple de l’icloud, les 5 premiers gigas sont gratuits.

    Ensuite, il faut compter :

    0,99 €/ mois pour 50 G0,

    2,99€/mois pour 200 GO,

    9,99€/mois pour 2 T0.

    Chaque service comme Box, Dropbox, Google Drive, Microsoft One Drive, Hubic, iCloud...ont leurs propres tarifs.

    Voir le tableau des services icloud sur :

    Je peux partager des photos sur le CLOUD ?

    Lorsque vous utilisez le partage de photos d’iCloud, Apple stocke toutes les photos et vidéos que vous partagez jusqu’à ce que vous les effaciez. Vous pouvez accéder à vos photos et vidéos partagées à partir de n’importe lequel de vos appareils Apple sur lesquels iCloud est activé. Les personnes que vous invitez à accéder à des albums partagés peuvent visualiser, enregistrer, copier et partager ces photos et vidéos, partager leurs photos et vidéos et apporter des commentaires. Si vous choisissez d’utiliser Partage de photos iCloud pour partager des photos à travers un lien web, ces photos seront disponibles publiquement à toutes les personnes à qui vous avez fourni ou accordé l’accès au lien web.

    Je peux partager des fichiers sur le CLOUD ?

    En utilisant Partage de fichiers iCloud, Apple stocke tout fichier que vous partagez jusqu’à ce que vous le supprimiez. Vous pouvez accéder à vos fichiers partagés depuis n’importe lequel de vos appareils Apple où iCloud Drive est activé. Vous pouvez accorder l’accès à des personnes pour qu’elles affichent, enregistrent, copient ou modifient ces fichiers

    Source : conditions générales icloud www.apple.com

    Et les mails ?

    Concernant Mail Drop Si vous êtes connecté à iCloud et que vous utilisez l’app Mail de macOS ou iCloud Mail sur le web pour envoyer des mails avec des pièces jointes volumineuses, vous avez la possibilité d’utiliser Mail Drop. Pour plus d’infos : https://support.apple.com/fr-fr/HT203093.

    Puis-je utiliser plusieurs services Cloud ?

    Oui, mais la gestion des contenus devient alors complexe. L'une des solutions est d'utiliser un service pour ses photos, l'autre pour ses documents personnels ou de travail.

    Mes données sur le Cloud sont-elle sécurisées ?

    Assurez-vous auprès du service choisi que le chiffrage utilisé soit SSL :

     

    Le SSL (Secure Socket Layer) / TLS (Transport Layer Security) est le protocole de sécurité le plus répandu qui créé un canal sécurisé entre deux machines communiquant sur Internet ou un réseau interne.
    Dropbox par exemple utilise le chiffrage SSL. Les fichiers sont stockés depuis 2016 sur des serveurs appartenant à la société détentrice de Dropbox. Il est à noter que, comme tous les autres services Cloud existants, Dropbox se réserve le droit d'utiliser les données stockées sur ses serveurs - spécialement pour faire la chasse aux contenus illégaux ou néfastes comme les contenus pédopornographiques.
    Source :http://www.clubic.com/disque-dur-memoire/stockage-en-ligne/article-816773-1-stockage-ligne-gratuit-service-choisir.html

    En conclusion
    Un espace sur le CLOUD peut servir à sauvegarder vos documents, mais on ne perd pas de vue la sauvegarde des données sur disque dur. Grace au CLOUD, le partage des données ou photos est simple .Vous pouvez accéder à votre espace depuis n’importe quel ordinateur, mobile, tablette, connectés à InternetMaintenant l’utilisation du CLOUD est différente selon les individus et leurs exigences en matière de confidentialité, utilisation, partage des données.
    Donc BE CLOUD or NOT TO BE ?
    A vous de répondre !


    • 0

    La défaillance des cartes graphiques sur MAC

    Category : Dossier

    carte graphique

    Pour les Macbook Pro et iMac

    Une carte graphique est rappelons-le un composant de l'unité centrale chargé de l'affichage à l'écran. Elles est soudée (ou pas) sur la carte mère de l’ordinateur.
    Sur certains modèles de Mac comme les Macbook Pro et iMacs, la carte graphique (quand elle est défectueuse) provoque des problèmes d'affichage, des arrêts inopinés de l'ordinateur. Face au mécontentement des utilisateurs, APPLE avait lancé un programme d’échange gratuit de la carte graphique des modèles ci-dessous :
    • Macbook Pro15, de début 2011 et fin 2013. • Imac 20″, 24″, 21.5 et 27 de 2006 à 2011 (en Aluminium avec un lecteur de cd). • Mac Mini 2010/ 2011 • Macbook Air 2009 (A1304) • Macbook ou Macbook Pro 2006 de Modèle A1150, 2007 et 2008 de Modèle A1226 A1260, A1261, A1286, A1297 Core 2 Duo. • Macbook Pro 2009 de Modèle A1278 Core 2 Duo.
    Malheureusement ce programme a pris fin début 2017.
    A quoi reconnaît-on une carte graphique défectueuse ?
    – Il y a des lignes discontinues sur l’écran – L’écran est divisé en plusieurs parties – L’écran affiche des couleurs anormales – Il y a le rétro-éclairage mais pas d’image.
    Alors quoi faire ?
    Comme le programme d’échange gratuit par APPLE n’existe donc plus, il n’est donc plus possible de trouver ces cartes graphiques sur le marché. Par contre, la réparation de la carte graphique est possible:
    Les Experts du mac procèdent au changement du chipset graphique, réduisant ainsi considérablement le taux de retour après réparation.

    Pour cela, il faut déposer votre Mac à notre atelier pour confirmer le diagnostic de la défaillance de la carte graphique par l’un de nos techniciens. Un devis vous sera alors établi.
    Pour tous renseignements complémentaires : 01 75 51 66 89

    • 0

    J’ai renversé du liquide sur mon Mac

    Category : Dossier

    Que dois-je faire ?

    En premier lieu et avant tout : RIEN ! (où presque).

    Règle N° 1 : évitez la panique !

    Le premier réflexe (constaté avec nos clients) est de retourner l’ordinateur pour que l’eau s’écoule. Mauvais idée, cela répand le liquide encore mieux et partout !
    Si après que le liquide soit entré dans la machine, et que l’ordinateur est toujours allumé, il est préférable de l’éteindre et de le débrancher.
    S’il est éteint, surtout ne pas essayer de le rallumer pour voir si (par le plus grand des miracles, il remonterait le temps pour revenir au moment ou le verre était vide !) il fonctionne à nouveau.
    Tenter de le rallumer peut provoquer une court circuit et endommager encore plus votre ordinateur. Retirez tous les périphériques connectés à votre MAC.

    Vous pouvez toujours sécher la machine avec une serviette, mais cela ne sert pas à grand chose (si ce n’est avoir l’impression de faire quelque chose d’efficace…), l’oxydation va faire son chemin.
    Dans l’idéal, il faudrait débrancher la batterie de votre Mac, à condition de savoir ouvrir l’ordinateur (et avoir les bons tournevis selon le modèle de votre Mac) et enlever le connecteur.
    Par pitié, arrêtez avec le riz, et le sèche-cheveux !
    Surtout le sèche-cheveux : la chaleur peut faire fondre les composants si vous le mettez trop près de votre MAC. Il séchera en surface, mais pas en profondeur. Quant au riz, il aura seulement le mérite de nous faire rire ! On en retrouve souvent à l’intérieur de l’ordinateur !
    Si la quantité renversée est minime vous pouvez toujours attendre une journée ou deux et essayer de le rallumer, les miracles existent ! Mais gardez en tête qu’un liquide provoque de l’oxydation et qu’il est possible qu’a moyen terme, votre ordinateur risque de tomber en panne. Mais encore une fois, essayer de le remettre sous tension peut provoquer des dégats plus importants.

    Il y a liquide et liquide ?

    Oui ! Dans l’ordre de gravité :
    – le coca : sucré et abrasif : il oxyde rapidement les composants (voir photo d’oxydation ci-contre)
    – les liquides sucrés ou alcoolisés : le sucre colle et forme une pellicule qui étouffe les composants.
    – l’eau : tout dépend de la quantité, mais sachez que quelques gouttes suffisent !
    – le “pchitt “ pour nettoyer les vitres (s’il est appliqué directement sur l’écran).

    Quel type de panne provoque un liquide ?

    Cela dépend par où est entré le liquide ! Si votre Mac a “baigné“ dans le liquide, ca sera plutôt la carte mère ou l’écran. Si le liquide est arrivé par le dessus, le plus généralement (et encore une fois cela dépend de la quantité) c’est le clavier ou le connecteur de charge qui seront endommagés.
    Encore une fois, ce sont des généralités observées par nos techniciens.
    Il faut également ne pas projeter de liquide nettoyant sur l’écran de votre Mac (le fameux “pchitt“). Les micros gouttelettes entrent dans la charnière et provoquent souvent une panne au niveau du clavier.

    Que dois-je faire dans un tel cas ?
    Après les conseils et explications ci-dessus, et si le miracle n’a pas eu lieu, le mieux est d’amener votre MAC à nos techniciens pour une expertise complète de la machine.
    Un devis sera alors établi.
    Le petit + :
    Vous pouvez poser sur votre clavier un “protège-clavier “ pour éviter qu’un liquide ne passe dans les touches de claviers, mais ces derniers ne sont pas vendus comme être waterproof. Ils évitent aussi à la poussière d’entrer.
    Pour tout complément d’information, n’hésitez pas à nous contacter au moment de l’incident (si celui-ci arrive pendant les heures ouvrées) pour nous demander ce qu’il est préférable de faire !
    01 75 51 66 89